A la place du coeur

couv21139034

Infos pratiques : 

Nom : A la place du coeur

Auteur : Arnaud Cathrine

Maison d’édition : Collection R

Genre : Contemporain et romance

Date de sortie : 1 Septembre 2016

Nombre de pages : 252 pages

Ma note : ★★★★

Résumé : 

« Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther, sujet de tous ses fantasmes, se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités… » Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois. »

Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal  » Charlie Hebdo  » et font onze victimes… A la place du cœur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’œuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus.

Comment l’amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s’écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ? » ( Résumé Babelio )

Avis : 

Depuis que j’ai ouvert mon compte d’Instagram , j’ai vu ce livre de nombreuse fois mais j’ai commencé vraiment à m’y intéresser lors de la parution de la suite de la saga . J’ai eu la chance de lire ce livre en lecture commune avec l’adorable Léa du compte  » lea.books1″. J’ai adoré échanger avec elle sur mon ressenti à travers ce livre .

Avant ma lecture , je me posais énormément de question sur le thème de l’histoire . Je ne savais pas trop comment l’auteur allait aborder le sujet des attentats . J’ai été agréablement surprise de voir le résultat . L’histoire ne tourne pas seulement autour de cet attentat horrible de Charlie Hebdo mais c’est plutôt comment un groupe de jeune se reconstruit après avoir vécu un moment aussi tragique dans leurs vies . Ce livre montre bien que tout le monde n’a pas les mêmes idées autour d’un même sujet mais aussi que tout le monde ne réagis pas de la même manière . C’est un livre qui aborde différents sujets comme l’amitié , le racisme , l’amour .

De plus , j’ai également aimé le personnage principal qui est à la fois un peu mystérieux et aussi très timide . J’aime aussi sa manière de penser et d’aborder certains sujets . De nombreuses fois Caumes m’a fait rire alors que je ne pensais pas spécialement pouvoir rire dans une lecture comme celle-ci . Les petites touches d’humour sont bien placées . Caumes a également un grand esprit critique .

L’écriture de l’auteur est vraiment percutante et poignante , elle ne m’a pas laissé de marbre . Plus on avançait dans l’histoire plus j’avais une boule dans le ventre , j’avais peur de tourner les pages et de me confronter à ce qui m’attendais ensuite . Ce livre est rempli de rebondissements , de suspens . Cette histoire nous fait passer au travers de différentes émotions personne ne peut rester insensible à ce roman .

A 50 pages de la fin , je me doutais du dénouement mais je voulais pas que ça se finisse ainsi pourtant c’est la fin appropriée à cette histoire .

J’ai hate d’acheter le tome 2 car je veux savoir ce que deviennent les protagonistes de l’histoire . Ont-il réussi à se reconstruire   entièrement ou vive-t-il toujours dans l’angoisse et l’incompréhension ? J’espère avoir rapidement les réponses que j’attend .

 Citations : 

« L’ennui quand tu as goûté au paradis, c’est que tout le reste a la saveur de l’enfer. »

« Que nous apprend l’histoire ? […] Parfois l’histoire nous apprend rien et tout est à refaire. »

 » J’ai honte depuis mercredi matin. Honte d’être amoureux. Honte d’être tout à mon obsession et de ne pas être totalement assailli – quoiqu’assalli quand même – par la sauvagerie qui paralyse mon pays. Impression de ne pas avoir le droit de vivre ça. Est-ce ma faute si le pire et le meilleur sont survenus au même moment ? »

Publicités

2 réflexions sur “A la place du coeur

  1. Plume de Chat dit :

    Je trouve ça très bien que ce livre ne parle pas directement des attentats parce que je suis quelqu’un de très sensible et toutes les horreurs qui se passent dans le monde, je les fuis pour éviter les angoisses (les infos importantes arrivent à mes oreilles mais j’évite les journaux télévisés par exemple), donc j’avais peur que ce livre ne soit pas fait pour moi. Mais si il évoque le sujet « de loin » peut être que je me laisserai tenter. Merci pour cette chronique et bonnes lectures 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s