Alfreda Enwy·Coup de coeur·Editions Milady·Infinite Love·Romance

Infinite Love: Nos infinis chaos ( Tome 1 )

 

couv23191684


« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux. Oh, non… seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir…
— Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. » ♡


Infos pratiques: 

Titre : Nos infinis chaos.

Auteure : Alfreda Enwy

Maisons d’édition : Editions Milady ( Emma )

Genre : Romance.

Date de sortie : 11 Janvier 2017.

Nombre de pages : 350 pages.

Ma note : ★★★★★( ENORME COUP DE COEUR )  

Lien vers amazon: Nos infinis chaos


Résumé: 

« Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de 4 ans, aussi charmant que son père, ne vienne perturber cette dernière règle.
Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau… »


Avis: 

Ce livre-là j’en ai énormément entendu parler sur la chaine Les lectures d’Ali. Elle parlait souvent de cette auteure comme quoi, c’était vraiment une plume à découvrir. J’étais très heureuse de recevoir ce tome 1 pour Noël.

Je l’ai commencé très rapidement, malheureusement, j’ai du faire une grosse pause durant ma lecture pour mes examens. Dès que j’ai pu reprendre ma lecture, j’ai dévoré les 180 pages qui me restaient en quelques heures.

Par où commencer, j’ai tout aimé dans ce livre.

Tout d’abord, les personnages sont vraiment très touchants et encore plus attachants. Dylan, la protagoniste féminine de cette histoire, m’a énormément bouleversé. On comprend très vite qu’elle a vécu quelque chose de dur, qui a eu un impact considérable sur sa vie de jeune fille, quelque chose qu’il l’a changé à tout jamais. J’ai adoré découvrir les bribes de son histoire au fil des chapitres. Les retours dans le passé sont vraiment très bien écrit, dans ces passages-là, j’avais le coeur qui se serrait tellement fort. Je n’ai pas les mots pour dire à quel point j’ai été bouleversée.

Ensuite, le personnage de Nate est tout aussi attachant. Un jeune papa célibataire qui s’occupe admirablement de son fils. Il est très patient pour Kyle, son fils mais aussi pour Dylan, il fait tout pour pas la brusquer et aller à son rythme. C’est vraiment beau à lire. Son fils est tout aussi adorable que lui. Il m’a vraiment fait fondre. La relation qui va se créer entre Kyle et Dylan est vraiment attendrissante. J’arrivais à ressentir parfaitement les sentiments qu’éprouvait l’héroïne pour ce petit garçon qui a tant besoin d’une présence féminine dans sa vie.

De plus, les passés des deux personnages sont vraiment bien construits. L’auteur a écrit ça de manière remarquable. L’histoire est vraiment prenante, émouvante et surprenante. Je m’attendais à une romance toute simple.. Je me suis bien trompée. L’histoire contient des rebondissements surprenants que je n’avais pas vus venir.

Il a vraiment été difficile pour moi de mettre des mots sur ce que je ressens sur ce livre sans vous en dévoiler de trop… 🙂

Pour finir, j’ai vraiment adoré cette lecture qui a été mon premier coup de coeur de 2018.
Le deuxième tome va rapidement sortir de ma PAL.

Je ne peux que vous le conseiller. Une fois commencé… impossible de s’arrêter.

Laissez-vous emporter par la relation qui unit Dylan et Nate


Citations : 

« Vivre, c’est affronter ses peurs, ses douleurs, faire face au monde. Être vivant c’est avancer malgré les épreuves. Je n’ai jamais aimé les choses compliquées. J’aurais préféré que tout reste facile. »

 » T’es belle, en tout cas. 
C’était officiel. ce mini-beau-gosse me faisait craquer. 
– Toi aussi, tu es très beau. 
– Je sais, approuva-t-il fièrement. C’est grâce à papa, c’est qu’est-ce qu’il dit toujours »

« L’amour était une belle connerie. L’amour faisait mal. »

♡♡

A bientôt.

Pleindelivres ( Sandra )

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s